Les Angolais votent pour les premières élections sans dos Santos depuis 38 ans

PLG_CONTENT_ITPSOCIALBUTTONS_SUBMITPLG_CONTENT_ITPSOCIALBUTTONS_SUBMITPLG_CONTENT_ITPSOCIALBUTTONS_SUBMITPLG_CONTENT_ITPSOCIALBUTTONS_SUBMITPLG_CONTENT_ITPSOCIALBUTTONS_SUBMIT

Plus de 9 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour les élections législatives ce mercredi 23 août. Les bureaux de vote doivent fermer à 17h TU. Le parti qui obtiendra la majorité au Parlement décrochera la présidence du pays. L'actuel chef de l'Etat, José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 38 ans, cède sa place. Le candidat du MPLA, son parti, devrait normalement lui succéder. Il s'agit de l'ancien ministre de la Défense, João Lourenço.

Cet article est réactualisé régulièrement, avec notre envoyée spéciale à Luanda

Le vote a démarré ce mercredi 23 août à 7 h, heure locale (6 h TU) dans tout le pays. Plus de 9 millions d'électeurs sont appelés aux urnes dans ce pays qui compte quelque 24 millions d'habitants.

Vote dans le calme à Cimangol

A Cimangol, moitié quartier populaire, moitié bidonville de Luanda, les opérations de vote se déroulent dans le calme depuis ce mercredi matin, rapporte l'envoyée spéciale de RFI à Luanda. C’est en fait toute la ville qui a pris des allures de « ville morte » : tous les magasins sont fermés, il y a peu de circulation.

Devant les bureaux de vote, il y a ceux qui rentrent et se disent très satisfaits de voter. Ceux qui votent pour la première fois, surtout, accomplissent leur devoir de citoyen avec beaucoup d’engouement.

Le personnel de la Commission électorale leur explique comment utiliser le bulletin, comment choisir le parti pour lequel ils veulent voter une fois dans l’isoloir. Le nombre de bureaux de vote est beaucoup plus important que lors de la précédente élection en 2012, ce qui permet d’éviter l’attente.

En revanche, et c’est ce que craignaient les partis d’opposition et activistes de la société civile, il y a encore de nombreux électeurs qui, arrivés devant leurs bureaux, sont empêchés de voter.

Les femmes, surtout, qui s’énervent. « Pourquoi on m’envoie voter à 10 ou 20 km, alors que j’habite ici ? », s’emporte l’une d’elle. Les hommes, autour, sont catégoriques : étant donné le niveau d’organisation de la Commission électorale, « cela ne peut être qu’une manipulation du pouvoir », estiment-ils.

Dans ce quartier, les habitants n’ont pas les moyens de se payer un ticket de bus pour aller voter si loin et, du coup, ces électeurs rentrent chez eux, dépités. Ce qui devrait grossir le chiffre de l’abstention.

Quels sont les partis en lice ?

Le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), le parti-Etat qui tient tous les leviers du pays depuis 42 ans – soit plus longtemps que le président sortant José Eduardo dos Santos lui-même -, est un mouvement de libération d’inspiration marxiste-léniniste, converti au capitalisme sauvage.

Pendant la campagne, les drapeaux du MPLA étaient omniprésents et les affiches des autres candidats étaient arrachées. Le MPLA a d’ailleurs une cellule dédiée à ces arrachages dans chaque ville du pays.

Et sur les deux principales chaînes télévisées d'Angola, il recueillait plus de 80 % de l’attention médiatique, selon les décomptes réalisés par de jeunes activistes.

En face, son rival historique, l’Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (Unita), a déjà déposé un recours et espère encore gagner. C’est en tout cas ce qu’affichent sa direction et ses militants.

Mais lors du dernier meeting de l’Unita, son leader Isaias Samakuva a dénoncé une fraude et a rappelé qu’il y avait le secret du vote, appelant les électeurs à ne pas se laisser intimider par la machine MPLA.

Parmi les quatre autres partis en compétition, une formation fait beaucoup parler d’elle : la Casa-Ce. Cette toute jeune coalition de l’opposition, créée en 2012 peu avant les précédentes élections générales, semble séduire de plus en plus de jeunes urbains.

Quels sont les enjeux du scrutin ?

Si, comme annoncé, le MPLA remporte la majorité et donc la présidence, José Edouardo dos Santos sera tout de même remplacé à la tête de l’Etat après 38 ans de présidence. Mais ses successeurs auront affaire à de nouveaux défis.

Ils leur faudra prendre la tête du pays dans un contexte de crise économique et de grogne sociale sans précédent, et avoir affaire surtout à l’entourage de l’ancien président, propriétaire de la plupart des grandes entreprises du pays et accusé de gabegie.

 

Source : Rfi.fr

Zimbabwe : le cannabis à usage médical autorisé

Zimbabwe : le cannabis à usage médical autorisé

Plus souvent sur le devant de la scène internationale du fait de son ex-président Robert Mugabe, le Zimbabwe se positionne en pionnier de la légalisation du cannabis sur le continent. Les producteurs zimbabwéens de cannabis se frottent les mains. Le Zimbabwe a décidé de légaliser sur son territoire la production de marijuana à des fins médicinales ou scientifiques, selon un décret du ministre de la Santé paru au Journal officiel. Les conditions précisées au Zimbabwe... Le nouveau texte perm...

Diaspora - Dian Diallo : du Fouta au champagne

Diaspora - Dian Diallo : du Fouta au champagne

PORTRAIT. Une cuvée de champagne baptisée Dian Diallo, voilà l'idée pour le moins pétillante que vient de concrétiser Mamadou Dian Diallo, consultant en spiritueux pour les Aéroports de Paris. Originaire de Labé, dans le Fouta-Djalon, le pays peul de la Guinée-Conakry, Mamadou Dian Diallo est arrivé en France en 2001. Après avoir décroché son master de management et gestion des entreprises en 2005, le jeune homme a intégré le duty free des Aéroports de Paris dès l'année suivante. Il y représe...

Investiture de George Weah au Liberia : des dizaines de milliers de personnes au stade de …

Investiture de George Weah au Liberia : des dizaines de milliers de personnes au stade de Monrovia

L’ancien footballeur va prêter serment ce 22 janvier devant plus de 35 000 personnes et une dizaine de chefs d'État. La cérémonie doit s'ouvrir à 11h (GMT). Mais déjà, le stade Samuel Kanyon Doe est plein. Deux heures avant de la cérémonie, le stade est quasiment plein. Dehors, des milliers de personnes font la queue, sur plusieurs kilomètres, espérant toujours entrer. Ses premiers pas de président, George Weah va les faire sur un terrain qu’il connaît bien : c’est dans le stade Samuel Kanyon...

Les Angolais votent pour les premières élections sans dos Santos depuis 38 ans

Les Angolais votent pour les premières élections sans dos Santos depuis 38 ans

Plus de 9 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour les élections législatives ce mercredi 23 août. Les bureaux de vote doivent fermer à 17h TU. Le parti qui obtiendra la majorité au Parlement décrochera la présidence du pays. L'actuel chef de l'Etat, José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 38 ans, cède sa place. Le candidat du MPLA, son parti, devrait normalement lui succéder. Il s'agit de l'ancien ministre de la Défense, João Lourenço. Cet article est réactualisé régulièrement, a...

RDC: des militants et journalistes arrêtés en marge de rassemblements

RDC: des militants et journalistes arrêtés en marge de rassemblements

En RDC, les mouvements citoyens avaient appelé à manifester dans plusieurs grandes villes du pays, ce lundi 31 juillet. L’objectif est d’obtenir la publication du calendrier électoral. A six mois de la date fixée pour les premiers scrutins, dont la présidentielle, la Commission électorale est claire sur le fait qu'elles n'auront pas lieu dans les délais prévus par l'accord politique signé en décembre dernier. Cet appel des mouvements citoyens avait été relayé par plusieurs grandes figures poli...

Afrique du Sud : Zuma s'en sort encore

Afrique du Sud : Zuma s'en sort encore

Le président sud-africain vient de survivre à une nouvelle tentative de le destituer menée de l'intérieur du Comité exécutif national de son parti, l'ANC. Les temps continuent d'être durs pour Jacob Zuma. Cette fois, l'appel à le pousser à la démission a été proposé par un pilier du Congrès national africain (ANC), Joel Netshitenzhe, appuyé par dix-sept autres membres du Comité exécutif national (NEC) de l'ANC. Une deuxième motion contre Zuma... Il s'agit-là d'une motion - la deuxième en mo...

Qui sera le «ministre de l’Afrique» dans le nouveau gouvernement français?

Qui sera le «ministre de l’Afrique» dans le nouveau gouvernement français?

Qui va suivre les dossiers africains dans le nouveau gouvernement ? Qui sera, en quelque sorte, le nouveau « ministre de l'Afrique » dans le gouvernement français ? A priori, c'est Jean-Yves Le Drian, qui passe de la Défense aux Affaires étrangères. Mais ce n'est pas si simple. Est-ce à cause de l'opération Serval au Mali et de l'opération Sangaris en Centrafrique ? Quand il était ministre de la Défense, tout le monde à Paris surnommait Jean-Yves Le Drian le « ministre de l'Afrique ». Donc, s...

France : La liste complète du gouvernement Edouard Philippe

France : La liste complète du gouvernement Edouard Philippe

Avec vingt-quatre heures de retard, le premier gouvernement de la présidence d'Emmanuel Macron a été dévoilé ce mercredi 17 mai. Outre le Premier ministre Edouard Philippe, il compte vingt-deux membres, dont dix-huit ministres et quatre secrétaires d'Etat. Onze hommes et onze femmes composent cette nouvelle administration, d'une moyenne d'âge de 54,6 ans. Une stricte parité qu'avait promis Emmanuel Macron pendant toute sa campagne, faisant de l'égalité homme-femme une «cause nationale». Le co...

Espace DOB

Formation Professionnelle / Les résultats de l’orientation en 1ère année de BTS …

Formation Professionnelle / Les résultats de l’orientation en 1ère année de BTS sont disponibles

  Le lundi 24 Août 2014, s’est tenue à la salle de conférence de la Direction de l’Orient...

OFFRES D'ETUDE AU JAPON(UNU-IAS)

OFFRES D'ETUDE AU JAPON(UNU-IAS)

Elèves, nouveaux bacheliers, professionnels et experts souhaitant développer votre carri...

DEMANDE DE BOURSES D'ETUDES EN LIGNE (A LIRE ATTENTIVEMENT)

La demande en ligne ne concerne que les étudiants des universités publiques - La demande ...

VIDEO

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.

Tous droits réservés ACTU PLUS www.actuplus.net