samedi 23 mars 2019

Alphonse Soro : « Nos camarades ont pris notre père en otage »

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Lançant sa formation politique, le samedi 2 mars dernier, l’ex-conseiller du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a décrié l’ambiance qui règne au sein du parti au pouvoir.

A en croire Alphonse Soro, une bataille de clan ferait rage autour d’Alassane Ouattara. Une lutte sans merci qui a creusé le fossé entre les militants du rassemblement des républicains (Rdr). « Notre famille politique, jadis, unie dans le combat, s’est divisée », a-t-il déploré.

Selon l’ex-conseiller d’Amadou Gon Coulibaly, cette guerre fratricide dont plusieurs proches de Guillaume Soro ont été victimes, est animée par certains cadres qui lorgnent le fauteuil présidentiel. « Nous faisons le constat amer que certains de nos camarades ont pris notre père en otage. Personne ne se cachera Alassane Ouattara pour ravir le fauteuil présidentiel », a prévenu le président de l’Alliance pour le changement (Apc).

Poursuivant, Alphonse Soro s’est prononcé sur l’éventualité d’un 3e mandat du chef de l’Etat. A ce niveau, le patron du benjamin de parti politique est formel. Ouattara ne rempilera pas. « Le président Alassane Ouattara ira à la retraite après son second et dernier mandat », a-t-il déclaré.

En outre, le président de l’Apc a réitéré son soutien à Guillaume Soro qu’il compte accompagner dans sa course à la magistrature suprême. « Guillaume Soro, c’est le changement. C’est notre espérance en des lendemains qui chantent. Nous irons avec lui à la conquête du fauteuil que certains convoitent dans l’ombre », a-t-il conclu.

Après le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (Raci), le 16 février dernier, l’Apc est la seconde formation à soutenir la candidature de Guillaume Soro à la présidentielle 2020.

 

Peter SYZE

Plus d'actualités au quotidien.

Email:

Info@actuplus.net

Tel::

+225 70 58 21 58