dimanche 16 juin 2019
Previous Next

Education/Formation : La Côte d’Ivoire s’apprête pour la mise en œuvre de la formation par l’apprentissage

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La capitale économique ivoirienne a abrité une rencontre décisive pour la mise en œuvre de la réforme relative à la formation par l’apprentissage du 5 au 6 juin.

La Côte d’Ivoire effectuera sa première rentrée académique avec un contingent d’apprenants formés par le biais de l’apprentissage en septembre prochain. En prélude à cette innovation, un séminaire bilan de la formation des comités de direction des 4 établissements de la phase pilote sur les outils de management de l’apprentissage et du nouveau modèle de gestion des établissements s’est tenu, du 5 au 6 juin 2019, à Abidjan.

La cérémonie d’ouverture de ces assises a été l’occasion pour le Dr Hermann Toualy, le coordinateur du Bureau de coordination des programmes d'emploi (BCP-Emploi), de rappeler l’urgence de la réforme.

Selon lui, les nombreux chantiers ouverts à travers la Côte d’Ivoire nécessitent de grands besoins en termes de qualification que les efforts des agents économiques ne permettent pas de satisfaire convenablement. « Les jeunes formés par les entreprises manquent de la formation théorique », a déploré le patron du BCP Emploi.

Aussi, s’est-il félicité de l’organisation de ce séminaire qui va donner un coup d’accélérateur au processus de mise en place de la réforme. « Cet atelier marque une étape importante après le décret de février », s’est réjoui Dr Toualy.

Pour sa part, Kabran Asssoumou, le Directeur de cabinet représentant Mme la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a réaffirmé l’engagement de l’Exécutif à doter la Côte d’Ivoire de ressources humaines de qualité et à assurer l’insertion professionnelle des jeunes. « L’amélioration de l’employabilité des jeunes est un chantier très important du programme social du gouvernement. Cette reforme permettra d’institutionnaliser l’apprentissage comme dispositif complet de formation », a-t-il souligné.

Le porte-voix de Kandia Camara n’a pas manqué de plaider auprès des entreprises et structures d’accueil des apprentis pour l’augmentation du nombre de places qu’elles offrent. « L’objectif de l’Etat est de 1000 postes à la rentrée 2019-2020 », a précisé M. Assoumou.

Ce conclave a permis, entre autres, de faire le point du démarrage des travaux de réhabilitation et de rééquipement des centres de formation, présenter les résultats de la conception et de l’appropriation des outils de management de l’apprentissage et du nouveau modèle de gestion des établissements pilotes, valider les projets d’arrêtés d’application du nouveau décret relatif à l’apprentissage avec les partenaires et présenter le fonctionnement du comité technique d’apprentissage.

Les établissements retenus pour la phase pilote de la formation par l’apprentissage sont le Collège d’enseignement technique de Bouaké, le Lycée hôtelier de la Riviera, le Lycée professionnel de Ferkessédougou et le Centre de perfectionnement des métiers de Vridi.

 

David BLAY

Plus d'actualités au quotidien.

Email:

Info@actuplus.net

Tel::

+225 70 58 21 58