jeudi 17 octobre 2019

Erreurs dans ‘’Mon cahier quotidien’’ de CP1 et CP2 : les éditions NEI-CEDA présentent leurs excuses et promettent des corrections

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Il aura fallu une levée de boucliers sur les réseaux sociaux pour faire réagir le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle et les éditions NEI-CEDA après la découverte de plusieurs erreurs dans les ouvrages « Mon Cahier Quotidien » pour les classes de CP1 et CP2.

Dans une note publiée ce lundi 30 septembre sur leur page Facebook, les éditions ont formulé leurs excuses au ministère de l’éducation nationale, à la communauté éducative ainsi qu’aux internautes pour ces lacunes qui s’adressent premièrement aux enfants.

« Les éditions NEI-CEDA reconnaissent et assument leurs entière responsabilité dans ce dysfonctionnement consécutif à une mauvaise manipulation de textes et d’images survenue à des étapes du contrôle et de la validation interne » peut-on lire.

La responsabilité des techniciens du ministère est donc dégagée car « ils ont pris soin d’expurger les coquilles dans tous documents transmis à nos services suite au processus d’agrément desdits documents en sa session de 2014 » assure la note.

Prenant toutes les dispositions rendues nécessaires par l’urgence, pour transmettre aux libraires les errata des pages incriminées, les éditions NEI-CEDA s’engagent à « apporter tous les correctifs nécessaires à l’amélioration de la qualité des livrets en vue de l’édition 2020. »

De son côté, le ministère de l’éducation nationale a également ce jour réagit via le même canal à travers son directeur de cabinet, Kabran Assoumou : « Les services compétents du Ministère ont immédiatement interpellé les Editions NEI-CEDA et il ressort des échanges que lesdites fautes sont la conséquence d’un dysfonctionnement interne à la maison d’édition qui n’a pas respecté le processus éditorial, notamment le contrôle de qualité.

En conséquence, le Ministère prend note de la bonne disposition de l'éditeur qui reconnaît son entière responsabilité dans le dysfonctionnement constaté. Le Ministère a demandé aux éditions NEI-CEDA de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de corriger ces manquements de l’édition 2019, conformément à leur cahier de charges de l’édition 2014, transmis à ses services et qui avait obtenu l’agrément » indique la tutelle qui rassure tous les acteurs et partenaires du système éducatif de son engagement à veiller dorénavant à ce que de tels désagréments soient évités.

 

Source : Lebabi.net

Plus d'actualités au quotidien.

Email:

Info@actuplus.net

Tel::

+225 70 58 21 58